Flash Infos

RDV en intersyndicale au Ministère de l’Economie programmé en septembre 2015

0

Bonne nouvelle pour les organisations syndicales représentatives de ST ! Monsieur Alexis Kohler (Directeur du Cabinet d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique) recevra une délégation de 8 personnes (2 par OS) le lundi 7 septembre au Ministère de l’Economie. Ces rendez-vous sont l'opportunité pour les représentants des salariés de partager les informations avec l'Etat et d'échanger autour des enjeux respectifs.

Le 15 juillet 2015, le droit d’alerte a été voté par les élus lors du CCE. Une expertise économique aura donc lieu entre le 20 août et le 7 septembre 2015, avec un CCE entre le 15 et le 20 septembre 2015. La CFDT considère que la Direction n’a pas apporté de réponses suffisantes à nos questions, notamment sur l'emploi !

Délibération unanime des élus CCE à la réunion du 15 juillet 2015 :

Au cours de la réunion du Comité Central d’Entreprise, en date du 24 juin, les élus ont demandé au président du CCE des explications sur les faits de nature préoccupante pour l’entreprise, dans le cadre de l’article L. 2323-78 et suivants du Code du Travail. Après avoir entendu les réponses de la direction au cours de la réunion de ce jour, les élus considèrent qu’il n’y a pas de réponses précises aux questions posées par le CCE et que la situation économique de l’entreprise reste à leurs yeux préoccupante. A l’unanimité les élus du CCE décident de faire appel au Cabinet d’Expertise Comptable SECAFI pour les assister dans la procédure de droit d’alerte et dans la préparation du rapport. Les élus du CCE mandatent la commission économique du CCE afin de suivre le cabinet SECAFI dans cette procédure. A l’issue de cette phase, le CCE décidera si ce rapport sera remis ou non au Conseil d’Administration.

juillet 17, 2015 |

Intersyndicale : la pétition compte plus de 4 300 signatures

0

Les organisations syndicales représentatives de STMICROELECTRONICS (CGT, CFE-CGC, UNSA et CFDT) se mobilisent et interpellent l’Etat Français. Une pétition de plus de 4000 signatures vient d’être envoyée au gouvernement afin qu’il intervienne en tant qu’actionnaire. Les syndicats demandent à être reçus le plus rapidement possible par le gouvernement Français. En effet, l’Etat actionnaire détient conjointement avec l’Italie le contrôle de ST.
Les salariés interpellent les ministères pour obtenir :

  • L'abandon de la "stratégie" financière court-termiste...
  • Le retour à une stratégie de développement dans tous les secteurs de l'entreprise et les investissements nécessaires pour garantir l'avenir de tous les sites, l'indépendance technologique et la pérennité des emplois...
  • Le départ sans parachute doré du PDG et la nomination d’une nouvelle équipe dirigeante pour redévelopper l’entreprise...

Lire le COMMUNIQUE_PRESSE-INTERSYNDICALE_STMICROELECTRONICS

juillet 8, 2015 |

ST: où suis-je, où vais-je et dans quel état j’erre ?

0

Le rapport de SECAFI ALFA à l'attention des élus CCE révèle que le bilan économique de ST n'est pas vraiment satisfaisant ces dernières années. Les décisions stratégiques ne portent pas leurs fruits, bien au contraire. ST recule et perd progressivement sa position de leader dans le semi-conducteur, et notamment le leadership européen. Le chiffre d'affaires baisse, les parts de marchés diminuent, le doute s'installe sur le segment numérique, etc.

Il est temps de changer d'angle de vue et d'expérimenter d'autres chemins. Rendre le travail visible par exemple : une solution pour sortir de la crise ? Les élus CFDT vous invitent à visionner cette séquence vidéo explicite. Trois minutes pour comprendre la place et la valeur ajoutée de l'Humain dans le travail au quotidien.

L'enjeu aujourd'hui pour STMicroelectronics est de parvenir à élaborer des visions partagées de la stratégie de la compagnie à tous les niveaux. Les experts sont unanimes. La concurrence se renforce et nous devons nous adapter ou les temps seront plus durs encore. ST innove, nous avons les compétences pour le faire. Toutefois, le TOP management doit parvenir à créer plus de synergies dans les équipes, générer plus de coopération et créer une coordination exemplaire des projets qui permette de répondre au bon moment et avec les bons produits aux besoins du marché. Nous pensons à la CFDT qu'ST doit remettre au premier plan des valeurs collectives de travail, susciter la confiance et surtout écouter partout les propositions des salariés qui sur le terrain sont capables de dire si oui ou non les projets sont réalistes dans les temps imposés.

Enfin, les coûts sont une opinion. Ils dépendent des périmètres retenus pour les évaluer et des méthodes de calculs employés. A ce titre, nous devons stopper les visées à court terme et voir les Ressources Humaines comme un investissement. Même si nous devons faire des efforts pour nous améliorer financièrement, nous ne pourrons pas nous développer sans investir et prendre des risques. Arrêtons de nous recroqueviller et de nous isoler en nous coupant des ressources (voyages, conférences, formations externes, publications,etc.). Soyons productifs pour l'entreprise et constructifs pour les salariés ! Changeons d'état d'esprit.

juillet 6, 2015 |

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics