Un Français nommé à la tête de STMicroelectronics

0

Jean-Marc Chéry, actuellement Directeur général délégué (Deputy CEO) de ST, prend la tête de l'entreprise. L'annonce a été faite ce jeudi matin à l'occasion de la publication des résultats de l'exercice 2017. Jean-Marc Chéry prendra ses fonctions lors de la prochaine assemblée générale annuelle des actionnaires. Il aura pour mission de confirmer le redressement de STMicroelectronics.

Pour la CFDT, le départ de notre CEO était attendu. Dès 2014, nous avions interpellé l'Etat Français (co-actionnaire avec l'Etat italien) pour qu’ensemble, ils initient un renversement de stratégie et engager des réflexions autour de véritables perspectives industrielles. La micro-électronique est un enjeu de souveraineté nationale et elle compte des milliers d'emplois en métropole. 

Mr Jean-Marc Chéry a la réputation d'être un "industriel" plus qu'un "gestionnaire financier" et c'est plutôt positif pour la compagnie. La fonction exige une certaine rigueur financière, cependant la mission sociale et sociétale de l'entreprise ne doit pas être oubliée. Toutes les parties prenantes doivent également y trouver leur compte et aujourd'hui, nous devons bien reconnaître que par exemple, la prime d'intéressement des salariés n'est pas à la hauteur de la juste redistribution des richesses créées.

Une vision d'entreprise est indispensable pour donner du sens à notre action quotidienne et un cap vers lequel se projeter. Nous attendons maintenant de voir comment ST va pouvoir se positionner dans l'échiquier mondial et consolider les résultats solides que nous connaissons ces derniers mois. 

Lire l'article sur LesEchos.fr.

janvier 25, 2018 |

Les commentaires sont fermés.

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics