Flash Infos

Intéressement : fin des négos, la CFDT signe l’accord

0

La CFDT a signé le nouvel accord d'intéressement qui vise à couvrir la période 2018 à 2020. Nous considérons qu'il s'agit du meilleur accord négocié ces 15 dernières années. En effet, nous sommes parvenus à augmenter le budget global de 50%, aussi et à notre demande, la part fixe de l'intéressement représente au moins 50% du total de la prime, avec un abondement à hauteur de 50% sur cette part fixe. Les 50% restants seront repartis proportionnellement au salaire. Les indicateurs sont plus facilement atteignables (la cible est de nouveau à 100% et non plus 125%). Enfin, nous avons supprimé les indicateurs trop obscurs ou qui "délivraient" le moins et la Direction reconnaît qu'une communication trimestrielle sur l'atteinte (ou pas) des objectifs sera utile pour tous. Nous estimons que le niveau d’intéressement doit être le reflet réel des résultats financiers de la compagnie. Nous sommes donc sur la bonne voie, même si tout n'est pas encore parfait ! En termes de justice sociale, notons que l’écart entre la prime d’intéressement la plus basse et la plus haute sera de 1.9% (le ratio dans l'ancien accord était de 2.4%). Nous pouvons également souligner que la prime dite de participation ne sera plus déduite de l’intéressement (contrairement à l'ancien accord). Lire notre tract CFDT_Interessement_2018_2020.

juin 29, 2018 |

NAO, intéressement : le mécontentement s’exprime

0

Malgré de très bons résultats financiers pour l'entreprise l'année dernière (+20% de Chiffre d'Affaires), la politique salariale 2018 reste à peu près équivalente à l'année dernière. Les augmentations vont globalement couvrir l'inflation, mais pas pour tous. Pire, l'intéressement n'était pas à la hauteur des attentes, obligeant la Direction a mettre en place une prime booster pour parvenir au seuil psychologique d'adhésion. Le mécontentement s'exprime un peu partout en Isère et ailleurs. Sur Crolles, une centaine de cadres ont pu assister à un rassemblement convivial organisé par la CFE-CGC et la CFDT jeudi 14 juin. Sur Grenoble, des actions parking vide sont prévues cette semaine. Des mouvements sociaux sont également en cours de préparation au Mans. Rapprochez vous de vos élus CFDT pour connaître nos revendications et faire un point sur les négociations en cours...

L'intersyndicale est mobilisée : pas de débrayage, pas de banderole, juste une mobilisation dans le calme pour demander une politique salariale acceptable !

juin 17, 2018 |

Et maintenant : quel INTÉRESSEMENT pour 2018-2020 ?

0

La CFDT milite pour un changement radical dans la méthode utilisée jusqu’à présent dans le calcul de l’intéressement, qui ne reflète ni les résultats de la compagnie, ni l’investissement des salariés dans leur travail. La renégociation d’un nouvel accord triennal doit être l’occasion de redessiner un accord équitable pour les salariés et conforme aux pratiques de notre industrie.

Nous défendrons donc quatre points durant la négociation de l'accord pour les années 2018-2020 :

  1. Nous voulons un intéressement à la hauteur des résultats financiers de l’entreprise.
  2. Nous voulons un intéressement égalitaire.
  3. Nous voulons la fin de certains indicateurs.
  4. Nous voulons un abondement variable.

La CFDT souhaite que le nouvel accord permette de sortir de l’ornière d’un intéressement trop faible et de dispositifs qui visent à compenser ses manques. Nous le voulons basé sur des critères mesurables et atteignables. Lire notre tract_Inter CFDT_Mai 2018.

avril 29, 2018 |

Intéressement : la Direction entend et répond à l’attente

0

La négociation se termine. Nous avions eu raison de ne pas signer l'accord d'intéressement actuel. Les primes annoncées pour l'exercice 2017 sont plus basses d'environ 7% versus les montants perçus l'année précédente, et ceci malgré une année de croissance exceptionnelle pour l'entreprise ! Heureusement, la Direction reconnaît qu'il y a un problème et décide de réagir pour corriger le tir.

La nouvelle proposition correspond aux sommes suivantes :

La compensation prendra la forme d’un supplément d'intéressement :
• Pour tous les salariés et sans condition de résultats industriels
• Récompensant la contribution de chacun
• Une prime répartie forfaitairement et proportionnellement au salaire favorisant enfin une certaine forme de justice sociale ! 

Cette prime permet d’avoir un intéressement plus "égalitaire" entre les salariés (proposition CFDT). Elle permet encore d’obtenir un montant global proche des 2 000€ (soit environ 1 mois de salaire pour les faibles rémunérations, c'est-à-dire l'objectif que la CFDT s'est fixé). Les membres CFDT présents à la négo ont donné un avis favorable a cette prime supplémentaire. 

Commentaire CFDT : Pour nous, c'est bien la preuve que l'accord actuel est "mauvais". Nous souhaitons négocier un nouveau projet plus juste et qui permettra de ne pas avoir à proposer des compléments afin de tenir compte de la réalité des résultats et des efforts des salariés.

Lire le tract_intéressement_CFDT_Avril_2018.

avril 4, 2018 |

Intéressement 2018

0

La première réunion de négociation sur l'épargne salariale est prévue ce mercredi 4 avril 2018 à 14h00. Les montants de l'intéressement seront également communiqués aux signataires de l'accord le matin (CFE-CGC et UNSA). Les attentes des salariés sont fortes et les élus CFDT mettent la pression depuis de nombreux jours sur la Direction France. La CFDT n'était pas signataire de cet accord, estimant qu'il ne répond pas aux attentes de rémunération des salariés.  La formule de calcul est connue et malheureusement, nos simulations ne sont pas encore à la hauteur de nos attentes ! Même avec tous les critères au vert, les estimations des résultats générés ne sont pas suffisants pour une grande entreprise comme la nôtre. Nous ciblons au moins l'équivalent d'un mois de salaire. Nous avons demandé en local, puis en national une prime booster afin de récompenser les efforts faits à tous les niveaux. Nous insisterons encore mercredi pour négocier une prime de résultat satisfaisante.

avril 2, 2018 |

Actualités syndicales : les infos du mois de mars 2018

0

Intéressement : à ce jour, nous ne disposons pas des chiffres de la Direction, cependant nos élus ont calculé des estimations. Ces données s'appuient sur les éléments de calcul liés à notre accord triennal d'intéressement, en lien avec les informations publiées par ST les trimestres précédents. Malgré une année 2017 exceptionnelle, nous n'anticipons pas une prime exceptionnelle, ce que nous redoutions ! La prime devrait représenter à peine un demi mois de salaire pour le salaire moyen ST ! Les actionnaires sont les grands gagnants avec une action qui passe de 10€ en 2016 à 18€ en 2017. Nous appelons la direction à organiser rapidement une concertation avec toutes les organisations syndicales pour qu'une solution de compensation soit trouvée !

Télétravail :  les négociations avec la direction sont terminées et un accord est possible. La CFDT est dans l’attente de la proposition de signature d'un texte pour que le télétravail soit enfin possible sur tous les sites. La DRH France souhaite englober le dispositif dans la négociation QVT et faire un package d'ici juin avant de le soumettre à la signature des partenaires sociaux.

Egalité F/H : nous constatons amèrement la résistance de certaines directions locales dans l’application de l’accord. L’accompagnement de la CFDT devra passer par un budget identifié et des engagements clairs. Nous élus sont plus que jamais déterminés à faire en sorte que ce sujet soit prioritaire et effectif partout dans l’entreprise.

Santé Prévoyance : des réflexions vont démarrer dans le but d'évaluer notre régime, ses forces, ses faiblesses et les opportunités d'amélioration possibles. Pour la CFDT, nous n'avons aucune raison d'avoir peur à ce jour. Il ne s'agit que d'analyses et d'études. Le régime restera en l'état sur 2018 et nous nous positionnerons sur des évolutions (ou pas) le moment venu. Vous pourrez lire nos revendications CFDT dans notre dernière newsletter.

Lire notre tract_InterCFDT_Mars 2018.

mars 14, 2018 |

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics