Flash Infos

Qualité de Vie au Travail – début de GT locaux

0

Le saviez-vous ?

La notion de qualité de l’emploi et du travail est évoquée pour la première fois en France, mais aussi en Europe dans les années 70, en réponse à une demande sociale forte, relayée par le pouvoir politique, visant à développer des modes d’organisation du travail innovants capables de concilier l’efficacité et l’intérêt du travail. Les modèles proviennent essentiellement d’Europe du Nord et des recherches dans les pays anglo-saxons. La notion de qualité de l’emploi réapparaît aux sommets européens de Lisbonne en 2000 et de Laeken en 2001 qui formulent dix objectifs dans le domaine de la qualité du travail. À l’époque, la volonté est d’accroître à la fois la satisfaction professionnelle des salariés et la performance des entreprises. Ces objectifs sont complétés en 2002 par la Commission Européenne ainsi que par les accords nationaux interprofessionnels sur la mixité et l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes du 1er mars 2004, sur le stress au travail du 2 juillet 2008 et sur la prévention du harcèlement et de la violence au travail du 26 mars 2010 et enfin l’ANI QVT du 19 juin 2013. Lire notre tract_CFDT_qvt_mai-2017.

mai 15, 2017 |

Qualité de vie au travail : report de la négo début 2017

0

Lors de la réunion d’ouverture sur le sujet en national le 9 novembre, les négociateurs CFDT ont présenté à la Direction notre vision de la QVT et nos attentes sur le sujet. Nous avons été force de proposition, même si nous savons que sans moyen ou sans volonté affichée du TOP management d’avancer, nous ne pourrons pas attendre beaucoup dans la mise en oeuvre des préconisations.

Nous proposons un plan d'action concret et relativement simple à mettre en oeuvre... Visualiser notre presentation_qvt-ep_negociation-nov2016.

  • Création d’un poste de Directeur (ou éventuellement un coordinateur) du bonheur
  • Création et ouverture de salles de repos et/ou relaxation à tous
  • Création de box pour s’isoler et pouvoir travailler dans le calme et ne plus subir les conf-call de ses collègues
  • Ouvrir des discussions spécifiques sur les conditions de travail en salle blanche, etc.
  • Créer des espaces d'expression à tous les niveaux pour réguler les tensions et partager les objectifs...

Vous pouvez réagir et nous écrire à l’adresse qvt@cfdtst.com ou via le formulaire de contact du site.

« Il n’est plus possible de réussir grâce à la valeur des produits, ni des services, puisque, tôt ou tard, mieux, moins cher, plus performant sera disponible sur le marché. La différenciation par le marketing et le produit ne suffisent plus. La clé d’une performance durable porte de plus en plus sur le savoir-être, la façon dont on fait les choses et sur le sens que l’on y adjoint. De plus en plus, les entreprises prennent conscience que les valeurs, lorsqu'elles sont incarnées par les personnels, conduisent à une performance durable et constituent une authentique stratégie pour établir des relations solides de coopération tant en interne qu’en externe avec les clients et fournisseurs » _ Dov SEIDMAN.

novembre 17, 2016 |

ST : en route pour une industrie du futur ?

0

Le gouvernement français considère la microélectronique comme une industrie stratégique ! A ce titre, ST doit tenir son rang... Nous devons en finir avec le climat d'incertitude que subissent les salariés, même si l'environnement est dur et imprévisible. La concurrence s’accroît un peu plus tous les jours, les besoins en investissement sont de plus en plus importants pour rester dans la compétition mondiale et les fusions-acquisitions n’ont presque jamais été aussi nombreuses. C’est aussi une hégémonie asiatique dans notre secteur, une des plus grandes plateformes de production électronique au monde. Les chiffres sont évocateurs : 62% des télévisions sont fabriquées en Asie, 70% des composants semi-conducteurs, 76% des GPS, 86% des téléphones et smartphones, 100% des appareils photo numériques.

Les nouveaux marchés se caractérisent déjà aujourd’hui par l’impression 3D, la fabrication additive, la robotique et la cobotique, la domotique et l’internet des objets, les capteurs, le pilotage à distance, la maintenance prédictive ou le cloud computing, etc. ST doit prendre le virage et proposer des solutions innovantes à ces nouveaux segments afin de rester un leader de la HIGH TECH.

L’entreprise ne doit pas seulement construire un modèle financier et économique attractif pour les investisseurs, mais se doit aussi de développer une stratégie produits ambitieuse et prospective (qui puisse séduire les salariés et les clients), renforcer le projet industriel français et européen (pour continuer à développer l’emploi, les synergies "privé/public" dans la recherche, favoriser les connexions avec les TPE-PME). ST doit également se concentrer dans sa stratégie sur les aspects sociaux et sociétaux, c’est-à-dire viser une juste répartition des richesses avec l’ensemble des parties prenantes, générer des conditions de travail attractives et la prise en compte des aspirations ou idées des salariés, améliorer la vie et le confort des populations civiles avec des produits utiles et novateurs.

La CFDT considère qu'ST doit se transformer un peu plus afin de rester dans la course et évoluer vers la mise en place d’usines dites intelligentes, capables d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources. L’industrie a un rôle essentiel dans la richesse nationale et dans l’emploi. C'est pourquoi le gouvernement vient d'officialiser son ambition "Industrie du futur : les nouveaux piliers du plan de la Nouvelle France industrielle".

Nous souhaitons accompagner ces évolutions afin de pérenniser notre activité et nos emplois. Ces transformations passeront inévitablement par des discussions sur nos modes d’organisation et de fonctionnement, sur le temps et le contenu du travail, la réduction des niveaux hiérarchiques et des relations avec les salariés, l’autonomisation des acteurs, l’élaboration d’une vision partagée et co-construite, le mode de gouvernance ou encore le pilotage organisé et efficient de l’innovation. L'excellence n'est pas que le ratio financier, l'excellence c'est aussi développer l'agilité, la stabilité des équipes et la coopétition à tous les niveaux. Pour la CFDT, l’accompagnement de la transition énergétique et écologique à laquelle l’industrie ne peut plus échapper est une formidable opportunité de projet d’entreprise responsable et de création de valeur ajoutée pour tous. Les enjeux sont considérables.

août 14, 2015 |

ST: où suis-je, où vais-je et dans quel état j’erre ?

0

Le rapport de SECAFI ALFA à l'attention des élus CCE révèle que le bilan économique de ST n'est pas vraiment satisfaisant ces dernières années. Les décisions stratégiques ne portent pas leurs fruits, bien au contraire. ST recule et perd progressivement sa position de leader dans le semi-conducteur, et notamment le leadership européen. Le chiffre d'affaires baisse, les parts de marchés diminuent, le doute s'installe sur le segment numérique, etc.

Il est temps de changer d'angle de vue et d'expérimenter d'autres chemins. Rendre le travail visible par exemple : une solution pour sortir de la crise ? Les élus CFDT vous invitent à visionner cette séquence vidéo explicite. Trois minutes pour comprendre la place et la valeur ajoutée de l'Humain dans le travail au quotidien.

L'enjeu aujourd'hui pour STMicroelectronics est de parvenir à élaborer des visions partagées de la stratégie de la compagnie à tous les niveaux. Les experts sont unanimes. La concurrence se renforce et nous devons nous adapter ou les temps seront plus durs encore. ST innove, nous avons les compétences pour le faire. Toutefois, le TOP management doit parvenir à créer plus de synergies dans les équipes, générer plus de coopération et créer une coordination exemplaire des projets qui permette de répondre au bon moment et avec les bons produits aux besoins du marché. Nous pensons à la CFDT qu'ST doit remettre au premier plan des valeurs collectives de travail, susciter la confiance et surtout écouter partout les propositions des salariés qui sur le terrain sont capables de dire si oui ou non les projets sont réalistes dans les temps imposés.

Enfin, les coûts sont une opinion. Ils dépendent des périmètres retenus pour les évaluer et des méthodes de calculs employés. A ce titre, nous devons stopper les visées à court terme et voir les Ressources Humaines comme un investissement. Même si nous devons faire des efforts pour nous améliorer financièrement, nous ne pourrons pas nous développer sans investir et prendre des risques. Arrêtons de nous recroqueviller et de nous isoler en nous coupant des ressources (voyages, conférences, formations externes, publications,etc.). Soyons productifs pour l'entreprise et constructifs pour les salariés ! Changeons d'état d'esprit.

juillet 6, 2015 |

QVT : qualité de vie au travail

0

L'expression des salariés à l'honneur !

Le douzième édition de la semaine pour la qualité de vie au travail, du 15 au 19 juin, est centrée sur les espaces de discussion. Une façon de reconnaître la place prépondérante que doit prendre la parole des salariés sur le travail. La qualité de vie au travail est une idée qui fait son chemin... Ce que nous souhaitons avant tout, c'est que l'expression des salariés débouche sur des actions et des améliorations concrètes.

juin 20, 2015 |

CFDT cadres, le livre “Manager sans se renier !”

0

La CFDT publie aux Editions de l'Atelier, avec pour sujet principal : comment être manager aujourd’hui ou comment diriger une équipe sans renier ses convictions et ses responsabilités ?

Les auteurs : Jean-Paul Bouchet est secrétaire général de la CFDT Cadre, président de l'Agirc. Bernard Jarry-Lacombe est ancien délégué général de l’Observatoire des Cadres. Préface de Laurent BERGER.

Aller sur la page du site CFDT Cadres

juin 7, 2015 |

© Copyright 2017 CFDT STMicroelectronics