Flash Infos

PDVMI : où en est-on du plan ? Le bilan intermédiaire…

0

Après quatre mois d’entrée en vigueur du Plan de Départs Volontaires et Mobilités Internes (PDVMI), 139 sorties ont été validées. Le bilan des mesures de reclassement externes du PDVMI porte essentiellement sur les bassins d’emplois dynamiques comme Grenoble ou Paris ou se concentrent 91% des projets d’emploi en entreprise extérieure. Aussi, les conditions avantageuses négociées par la CFDT pour un départ en retraite anticipé sont largement utilisées (elles représentent à ce jour 55 dossiers avec un fort recours au SWAP). Nous soulignons que 64% des départs en retraite sont hors périmètre, contre seulement 36% de CPD ! La CFDT demande donc qu’un avenant à l’accord GPEC soit négocié dans les plus brefs délais par mesure d’équité pour tous les salariés de l’entreprise. Lire tract_cfdt_point-intermédiaire_pdvmi.

novembre 8, 2016 |

PDVMI – les élus CFDT participent aux commissions de suivi

0

La première commission nationale de suivi du PDVMI s’est tenue lundi 11 et mardi 12 Juillet 2016. Au cours de celle-ci, 5 dossiers de départs volontaires ont été examinés à titre de recours suite à un avis défavorable du management (entraînant un veto de la DRH).

Le motif principal de refus reste que le « salarié est titulaire d’une expertise ou de compétences particulières difficiles à trouver sur le marché ou absolument indispensables à la bonne fin d’un projet en cours ».

Après la prise de connaissance du contexte et des attentes des salariés ciblés, la CFDT a fait part à la Direction et à la DIRECCTE 92 d'irrégularités de processus vis-à-vis de certains points négociés dans l’accord. Aussi, le retour d'information aux salariés doit être amélioré. La CFDT reste vigilante dans le suivi des dossiers et nous ferons le maximum que les engagements réciproques soient respectés.

juillet 22, 2016 |

Actualités fin mars 2016 : la CFDT sur le pont !

0

PDVMI : la négociation du dispositif continue. La prochaine réunion est planifiée début avril. Concernant les mesures sociales d’accompagnement, le projet initialement proposé est proche du précédent plan de départ volontaire mis en oeuvre par la direction, mais nous cherchons à améliorer significativement le projet. La CFDT a vivement contesté l’arrêt brutal de l’activité Set Top Box, cependant nous sommes pleinement engagés dans la négociation des mesures sociales dans l’intérêt des salariés. Sachons-le, à défaut d’accord, la Direction établira des mesures de façon unilatérale. Les élus CFDT sont en contact avec les DIRECCTE. Lire notre tract CFDT_PDVMI_MARS.

INTÉRESSEMENT : les résultats 2015 sont meilleurs que prévus et c'est une bonne nouvelle pour les salariés. Nous considérons tout de même que notre intéressement est très en dessous de ce que devrait proposer une entreprise comme STMicroelectronics. Dans les entreprises Françaises, le montant moyen
versé au titre de la participation est de 2.053 euros et le montant moyen versé au titre de l'intéressement est de 2.420 euros. Lire notre tract_CFDT_INTERESSEMENT_RESULTATS_2015-2016.

mars 26, 2016 |

ST annonce sa sortie de l’activité set-top-box et des suppressions de postes

0

Les élus ont participé ce mercredi 27 janvier matin, à un CCE extraordinaire concernant les annonces d'un « redéploiement » des effectifs ST Monde. Ce plan fait suite à la constante dégradation des résultats de la compagnie. Au seul quatrième trimestre, STMicro a vu son bénéfice net chuter de 43 à 2 millions de dollars et son résultat d'exploitation passer de 38 à 25 millions. Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe a reculé de son côté de 5,5% à 1,67 milliard de dollars. ST annonce un arrêt des activités dans les Setup-top-Box et les Gateway domestiques.

En termes d'impact, 1400 salariés sont concernés dans le monde, dont 600 en France. Sur notre territoire, c'est donc plus de 600 mobilités internes attendues et un plan de départ volontaire d'environ 430 personnes. Le PDV devrait démarrer au troisième trimestre 2016 et se poursuivre jusqu'en 2018. Le coût de la restructuration est estimé à 170 Millions de dollars. Un nouvel organigramme vient également compléter les annonces. Carlo Bozotti reste notre CEO. Nous observons la création de trois nouveaux groupes. C'est le signe positif qu'ST se recentre sur les marchés porteurs, ce que la CFDT pousse depuis de nombreux mois, notamment via nos interventions en intersyndicale auprès des gouvernements.

Les détails du dispositif sont disponibles auprès de vos élus. Un CCE est prévu pour les 9 et 10 février prochains afin de le décortiquer. Nous évitons les licenciements secs, ce que la CFDT souhaitait. Nous ne perdrons pas toutes les compétences puisque le projet prévoit le redéploiement des ressources entre les divisions. Quant à la stratégie, la CFDT va étudier les conséquences des mesures adoptées. Nous pensons que ces annonces doivent rester une étape permettant à la compagnie de se redresser. 2016 sera probablement une année transitoire avant un redémarrage espéré en 2017. Nous allons continuer à défendre l'idée de maintenir une industrie européenne forte ! Nous nous battrons contre les seules stratégies financières et les orientations Fabless...

janvier 27, 2016 |

Accord Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

0

La CFDT souhaite la mise en œuvre d’un projet de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ambitieux visant à maintenir une employabilité optimale pour chaque salarié.

Pour mettre en place son projet d’évolution professionnelle, celui-ci pourra s’appuyer sur :

  • Des moyens supplémentaires donnés aux comités de suivi
  • Une capacité à chaque commission locale de revoir les orientations de l’ODM sur chaque site
  • L’ouverture du Pôle de Mobilité Régional aux opportunités de mobilité interne.

Des efforts devront être faits sur la formation et sa valorisation. La gestion des nouveaux droits du CPF dont dispose chaque salarié doit faciliter l’employabilité au-delà du besoin immédiat du poste. Faciliter la mobilité interne va de pair. Les outils mis en place sont de nature à donner plus de visibilité aux salariés. Reste à la direction des ressources humaines de faire adhérer le management à sa mise en pratique, et de fluidifier les demandes de mobilités.

L’amélioration du dispositif de mobilité externe est favorable aux salariés. La possibilité explicite de recours des salariés limite le risque d’abus de véto managérial. La CFDT ne souhaite pas que ce dispositif soit un plan de départ volontaire déguisé et veillera à ce que soit respecté la fois la démarche volontaire du salarié, et une utilisation normale des vétos/recours.

novembre 18, 2015 |

© Copyright 2017 CFDT STMicroelectronics