Flash Infos

STMicroelectronics : la position CFDT sur la situation

0

La CFDT est mobilisée. Nous voulons porter une vision « offensive » d'une politique industrielle commune dans le secteur d'activité du semi-conducteur. Nous agissons pour que l’Europe et les gouvernements nationaux impulsent une coopération entre les grands groupes européens. Nous revendiquons un repositionnement de STMicroelectronics sur les marchés, l’arrêt temporaire des dividendes afin de permettre un réinvestissement rapide et massif, un changement du mode de gouvernance et de pilotage de l’innovation. Il est temps pour ST de prendre un virage stratégique afin de rester un acteur majeur dans ce monde en mutation !

Lire notre tract_Presse_CFDT_Octobre-2015

Lire nos propositions : CFDT_RDV_Ministere_Propositions

lire notre communiqué de presse fédéral : STMicroelectronics, positionnement et mobilisation des ressources afin de rester un leader pour l'Europe

 

octobre 3, 2015 |

La presse s’emballe, la CFDT se mobilise en coulisse

0

De nombreuses informations circulent dans la presse sur le potentiel plan social attendu chez ST. Pour la CFDT, ces informations ne sont que des reprises de précédents articles. A ce jour, aucune annonce concrète n'a été faite en interne, et nos élus CFDT estiment que nous n'en aurons pas vraiment avant la fin du troisième trimestre (un peu avant ou avec l'annonce des résultats économiques Q3). La stratégie est en cours de discussion au plus haut niveau...

En effet, des scénarios ou "hypothèses" de suppression d'emplois tournent probablement dans les services RH de l'entreprise, toutefois ne cédons pas à la panique. Le gouvernement français a été saisi de la question par les organisations syndicales. Si un plan de restructuration est présenté et accepté par l'Etat, il le sera certainement en contrepartie de l'obtention d'une stratégie d'avenir claire et argumentée. Peut-être l'organisation devra t-elle évoluer pour repartir d'un bon pied, dans tous les cas, l'équipe CFDT (aidée de la fédération FGMM) met tout en oeuvre pour proposer des scénarios alternatifs et intelligibles.

Dans la même veine, des rumeurs de chômage partiel se propagent sur Crolles. Nos informations de terrain confirment que le plan de charge n'est pas au meilleur de sa forme,toutefois il n'est pas catastrophique non plus. Pour l'heure, cette option est écartée. La CFDT vous tiendra informé en temps réel sur les sites si la situation devait évoluer...

septembre 22, 2015 |

CCE extraordinaire et IndustriAll Europe

0

Les élus s'attendent à être convoqués à un CCE extraordinaire autour du 6 octobre 2015. La DRH France devrait prochainement confirmer la date et le lieu (après réception du rapport d'expertise suite au droit d'alerte).

A l'échelle européenne, des discussions sur la microélectronique vont avoir lieu dans le cadre de l'ICT Committee Meeting IndustriAll Europe. La CFDT sera représentée et fera une intervention le jeudi 1er octobre entre 16h45 et 17h30. Le travail d’IndustriAll Europe est organisé autour de quatre grands domaines d’activité et notamment la Politique d’entreprise qui couvre les activités liées aux Comités d’Entreprise Européens et à la Société Européenne.

L’ensemble de ces domaines de travail donne lieu de manière régulière à des expressions d’IndustriAll sous forme de résolutions, de prises de position, de lignes directrices… Elles sont élaborées en règle générale dans les différents Comités ou groupes de travail et ensuite débattues et adoptées par le Comité Exécutif.

septembre 20, 2015 |

Les Organisations Syndicales représentatives mobilisées !

0

Perte de parts de marché, chute du chiffre d'affaires de 20% en 10 ans, sortie du CAC 40, échec de la co-entreprise STE, etc. Les salariés n'ont plus confiance...Saurons-nous profiter des marchés émergents (robotique, domotique, internet des objets, etc.) ?

Le 7 septembre 2015, les OS ont pu remettre en main propre à M. KOHLER (Directeur du cabinet de M. MACRON), la pétition signée par un peu plus de 4 300 salariés de ST. Nous avons appris que l’état Français, actionnaire de l'entreprise, doit prendre contact dans les jours qui viennent, avec le TOP management pour discuter de l'importance à conserver un acteur de poids dans notre secteur. Le semi-conducteur est un pan stratégique pour l'Europe. Les subventions publiques ont contribué à développer des produits et des savoir-faire à la pointe de la haute technologie.

La CFDT met tout en oeuvre pour peser dans le débat, et trouver des solutions alternatives aux plans toujours plus intenses de réduction de coûts. Une entreprise ne peut pas se développer avec pour seule stratégie de se recroqueviller sur soi-même afin de tenir des objectifs de dividendes trop importants. ST doit investir et proposer une vision industrielle d'avenir !  La FGMM CFDT est en lien avec les fédérations syndicales italienne, nous allons pousser pour que le gouvernement italien s'associe au gouvernement français pour exiger du TOP management un changement de cap !

Lire le tract tract_intersyndical_reunion_cabinet-Macron

septembre 12, 2015 |

Restructuration DPG : la CFDT reste fortement mobilisée

0

La CFDT reste mobilisée pour éviter le désengagement de la compagnie du secteur numérique. Une délégation du comité européen a rencontré les gouvernements Français et Italien mi-juillet. Lire notre tract_restructuration_rentree-2015

Depuis l’arrivée du nouveau General Manager du groupe CPD en 2014, nous restons perplexes sur la Stratégie engagée. Nous ne voyons pas de perspectives, ni actions concrètes visibles si ce n’est des plans d’économies puis des cures d’amaigrissement qui se répètent en produisant toujours les mêmes effets.

août 21, 2015 |

ST : en route pour une industrie du futur ?

0

Le gouvernement français considère la microélectronique comme une industrie stratégique ! A ce titre, ST doit tenir son rang... Nous devons en finir avec le climat d'incertitude que subissent les salariés, même si l'environnement est dur et imprévisible. La concurrence s’accroît un peu plus tous les jours, les besoins en investissement sont de plus en plus importants pour rester dans la compétition mondiale et les fusions-acquisitions n’ont presque jamais été aussi nombreuses. C’est aussi une hégémonie asiatique dans notre secteur, une des plus grandes plateformes de production électronique au monde. Les chiffres sont évocateurs : 62% des télévisions sont fabriquées en Asie, 70% des composants semi-conducteurs, 76% des GPS, 86% des téléphones et smartphones, 100% des appareils photo numériques.

Les nouveaux marchés se caractérisent déjà aujourd’hui par l’impression 3D, la fabrication additive, la robotique et la cobotique, la domotique et l’internet des objets, les capteurs, le pilotage à distance, la maintenance prédictive ou le cloud computing, etc. ST doit prendre le virage et proposer des solutions innovantes à ces nouveaux segments afin de rester un leader de la HIGH TECH.

L’entreprise ne doit pas seulement construire un modèle financier et économique attractif pour les investisseurs, mais se doit aussi de développer une stratégie produits ambitieuse et prospective (qui puisse séduire les salariés et les clients), renforcer le projet industriel français et européen (pour continuer à développer l’emploi, les synergies "privé/public" dans la recherche, favoriser les connexions avec les TPE-PME). ST doit également se concentrer dans sa stratégie sur les aspects sociaux et sociétaux, c’est-à-dire viser une juste répartition des richesses avec l’ensemble des parties prenantes, générer des conditions de travail attractives et la prise en compte des aspirations ou idées des salariés, améliorer la vie et le confort des populations civiles avec des produits utiles et novateurs.

La CFDT considère qu'ST doit se transformer un peu plus afin de rester dans la course et évoluer vers la mise en place d’usines dites intelligentes, capables d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources. L’industrie a un rôle essentiel dans la richesse nationale et dans l’emploi. C'est pourquoi le gouvernement vient d'officialiser son ambition "Industrie du futur : les nouveaux piliers du plan de la Nouvelle France industrielle".

Nous souhaitons accompagner ces évolutions afin de pérenniser notre activité et nos emplois. Ces transformations passeront inévitablement par des discussions sur nos modes d’organisation et de fonctionnement, sur le temps et le contenu du travail, la réduction des niveaux hiérarchiques et des relations avec les salariés, l’autonomisation des acteurs, l’élaboration d’une vision partagée et co-construite, le mode de gouvernance ou encore le pilotage organisé et efficient de l’innovation. L'excellence n'est pas que le ratio financier, l'excellence c'est aussi développer l'agilité, la stabilité des équipes et la coopétition à tous les niveaux. Pour la CFDT, l’accompagnement de la transition énergétique et écologique à laquelle l’industrie ne peut plus échapper est une formidable opportunité de projet d’entreprise responsable et de création de valeur ajoutée pour tous. Les enjeux sont considérables.

août 14, 2015 |

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics