Flash Infos

QVT : le samedi ?

0

La négociation QVT n’est pas terminée, mais les orientations données par la direction lors de la dernière séance n’est pas de nature à nous rassurer. Le samedi pourra être travaillé pour tous les salariés OATAM et Cadres. Le Code du Travail va dans le sens de la Direction, toutefois sur tous nos sites, des usages et des accords gèrent déjà le travail du samedi. Nous n'avons pas exemple aucune garantie que la gestion actuelle des astreintes ne bascule pas dans ce dispositif. Dans ces conditions, à choisir entre le travail du samedi à moindre coût et deux journées en télétravail, nos adhérents et sympathisants sont clairs : c'est pas question de signer en l'état ! Lire notre tract QVT_travailler-le-Samedi.

octobre 19, 2018 |

Qualité de vie au travail : état des lieux de rentrée

0

Les coanimations des Groupes de Travail QVT sont terminées. L’ensemble des sites ST ont été impliqués dans la démarche et nous avons constaté avec satisfaction un niveau d’implication des acteurs sans précédent ! Les attentes sont fortes. Pour nos équipes CFDT, il s’agit dorénavant de s’approprier les contenus et réflexions produits par les salariés. De nombreuses propositions d’amélioration doivent être triées afin de préparer la négociation nationale.

N'hésitez pas à contacter nos référents sur chacun des sites ou utiliser le formulaire de contact en ligne. La CFDT porte une ambition, modifier progressivement la culture de l'entreprise et faire passer l'idée que l’on peut, négocier des organisations du travail et des garanties conformes aux attentes des salariés et utiles à la performance de l’entreprise. Mais pour que ce donnant-donnant fonctionne, les négociations doivent être loyales et équilibrées : pour cela, il faut des représentants du personnel formés, ayant accès à toute l’information économique et sociale sur l’entreprise. Lire notre tract_CFDT_qvt_septembre-2017.

septembre 19, 2017 |

Qualité de Vie au Travail – début de GT locaux

0

Le saviez-vous ?

La notion de qualité de l’emploi et du travail est évoquée pour la première fois en France, mais aussi en Europe dans les années 70, en réponse à une demande sociale forte, relayée par le pouvoir politique, visant à développer des modes d’organisation du travail innovants capables de concilier l’efficacité et l’intérêt du travail. Les modèles proviennent essentiellement d’Europe du Nord et des recherches dans les pays anglo-saxons. La notion de qualité de l’emploi réapparaît aux sommets européens de Lisbonne en 2000 et de Laeken en 2001 qui formulent dix objectifs dans le domaine de la qualité du travail. À l’époque, la volonté est d’accroître à la fois la satisfaction professionnelle des salariés et la performance des entreprises. Ces objectifs sont complétés en 2002 par la Commission Européenne ainsi que par les accords nationaux interprofessionnels sur la mixité et l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes du 1er mars 2004, sur le stress au travail du 2 juillet 2008 et sur la prévention du harcèlement et de la violence au travail du 26 mars 2010 et enfin l’ANI QVT du 19 juin 2013. Lire notre tract_CFDT_qvt_mai-2017.

mai 15, 2017 |

La CFDT signe le nouvel accord égalité femmes hommes

0

Les signataires de cet accord (CFE-CGC, UNSA et CFDT) affirment que l’égalité professionnelle est un droit et que la mixité est un facteur d’enrichissement collectif, de cohésion sociale, de progrès et d’efficacité économique pour les entreprises. En ce sens, elles s’opposent à tous comportements discriminants, sexistes et agissent pour combattre les stéréotypes culturels et les représentations socioculturelles associées au genre. Un changement profond des représentations nécessite une démarche sur le long terme et l’implication de tous les acteurs hors et au sein de l’entreprise. En effet, les politiques sociales menées au sein des entreprises peuvent accélérer ces changements de mentalités.

Pour appliquer concrètement le principe de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dès l’embauche et à tous les stades de la vie professionnelle, nous convenons de mettre en place, diverses mesures permettant d’assurer l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi, la formation, la gestion des carrières et des rémunérations, et l’accès aux postes à responsabilités. Cette démarche sera évaluée tous les ans dans le cadre du bilan des actions mises en place et déployées, tant au niveau national qu’au niveau local, chaque site ayant la responsabilité d’appliquer et d’adapter localement les dispositions de l'accord.

L’équité de carrière est un objectif ambitieux sur lequel la CFDT reste mobilisée. Par ce nouvel accord la CFDT s’engage pour une durée de 1 an qu’elle reconduira chaque année uniquement si les avancées significatives sont effectives. Lire notre tract CFDT_accord Egalite_Professionnelle-2017

mars 21, 2017 |

QVT : 2ème réunion de négo terminée

0

Si vous êtes particulièrement intéressé par ce sujet et que vous n'êtes pas adhérent à la CFDT, n'hésitez pas à nous contacter pour obtenir le compte rendu détaillé de cette deuxième réunion de négociation. La DRH France a expliqué que la Qualité de Vie au Travail serait une priorité cette année. Des groupes vont se constituer pour aborder cette thématique sur l'ensemble des sites.

Si un futur accord est signé, il doit être le fruit des résultats produits sur le terrain par des expérimentations. Notre priorité est donc d'établir un accord cadre qui fixe pour tous :

  • Les principes généraux
  • Le cadre et les thématiques pouvant faire l’objet d’adaptations locales
  • Définit le rôle des acteurs
  • Renvoie aux accords en vigueur
  • Traite des sujets «nouveaux»
  • Fixe les indicateurs de suivi

Pour la CFDT, cette négociation est une opportunité à saisir afin de remettre les salariés au cœur des enjeux et plus particulièrement l’organisation du travail et sa qualité. Les femmes et les hommes de l'entreprise doivent prendre toute leur place et devenir acteur de l’évolution positive de leurs conditions de travail. Nous soulignons que la principale difficulté des acteurs engagés dans la démarche consistera à lâcher le contenu pour se concentrer sur les seuls processus. Nous devrons prendre du recul concernant nos postures respectives et passer d’un rôle de prescripteur au métier de facilitateur. Nous devrons donc être rigoureux dans le respect et l’animation des processus à tous les niveaux sans jamais perdre le sens de la finalité. Nous considérons que nous apportons un plus dans la démarche. Notre engagement illustre l’idée que nous sommes bien dans une logique de « partenaires sociaux », des agents du changement volontaires, animés par l’esprit d’être au service de l’intérêt général et du bien-être dans l’entreprise !

mars 4, 2017 |

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics