Flash Infos

RESTRUCTURATION IMMINENTE ?

0

La semaine prochaine, notre CEO commentera les résultats financiers de la Compagnie et annoncera sans doute la restructuration prévue depuis de longs mois. Si le plan de licenciements secs initialement prévu par le top management de 1 000 salariés en France se confirme, la CFDT ne l'acceptera pas ! Nous estimons, en l'état de nos informations, qu'un des buts premiers de ces licenciements seraient de doper le cours de l’action et faire porter le chapeau des échecs stratégiques de la Compagnie aux salariés. Cette stratégie ne peut plus fonctionner. A ce jour, nous attendons avec impatience la communication des orientations stratégiques de l'entreprise. ST doit réagir et reprendre sa place de leader dans le marché mondial du semi-conducteur. Ce défi est à notre portée et les élus CFDT feront le nécessaire pour alerter toutes les parties prenantes en cas de dérive. Lire tract_infos_CFDT_Janvier 2016.

Etes-vous satisfait des positions de la CFDT ?

janvier 20, 2016 |

LA MENACE SUR LE FUTUR DE STMICROELECTRONICS ET SES EMPLOIS RESTE ENTIERE

0

Notre CEO, Mr Carlo Bozotti a annoncé dans une interview au Figaro il y a maintenant trois jours, que «STMicroelectronics maintiendra ses usines en France». Pour la CFDT, c'est une bonne nouvelle ! Cependant, ces annonces ne garantissent pas que la branche numérique soit exempte de toute "mesure d'adaptation". La CFDT reste vigilante et ne souhaite pas un départ de nos compétences. Nous allons tout mettre en oeuvre pour peser sur les choix stratégiques de la compagnie et faire en sorte que l'entreprise puisse se développer dans les meilleures conditions sur les marchés d'avenir (IOT, ADAS, etc.). Un communiqué de presse du comité IndustriALL, ainsi qu’un courrier à notre CEO a été envoyé aujourd'hui vendredi 27 novembre.

Lire notre communique_CFDT_26nov2015

Ecouter notre interview France Bleu Isère (5min 40sec) - André GRANIER, Elu CCE CFDT.

novembre 27, 2015 |

Conférence d’industriAll Europe sur la “Numérisation de l’industrie”

0

Mercredi 04 Novembre 2015, un militant CFDT chez ST Crolles a participé à la première table ronde de la conférence d'industriAll European trade union sur la "transformation numérique de l'industrie européenne". Cet événement a été l'occasion de transmettre nos réflexions sur les forces à exploiter de l'industrie européenne des semi-conducteurs et de l'électronique embarquée: les chaînes de valeur intégrées et l'Internet des objets, pour lesquels toutes les briques sont en Europe (capteurs, électronique à basse consommation d'énergie, réseaux de transport et distribution d'électricité, systèmes de santé) - tout en attirant l'attention du public sur le fait qu'il s'agit d'applications de masse à très faible coût. La CFDT a aussi insisté sur l'importance clef des normes d'interopérabilité et des normes de sécurité des données, ainsi que sur l'intérêt de la formation continue pour tou(te)s.

En Isère, nos interventions auprès des députés et parlementaires de l'agglomération grenobloise portent du fruit. Dans la continuité des actions que nous avons entreprises en intersyndicale, nos représentants ont alerté le gouvernement sur les difficultés de STMicro, le manque de vision stratégique de la direction, la baisse du chiffre d'affaires et leurs conséquences sur l'emploi. Par ailleurs, il est possible que l'Assemblée Nationale étudie des actions qui pourraient être menées à son niveau.

novembre 9, 2015 |

Prise de contact récente auprès du ministère de l’économie

0

La date tant attendue du 29 octobre 2015 approche. Les annonces de notre CEO au printemps, notamment sur la nécessité de casser le statu quo, laissaient présager l'annonce de mesures assez radicales (vente d'une division? Partenariat ? PSE ? Fermeture de site ? etc.). À ce jour, il est toujours prévu la publication et la présentation des résultats économiques du troisième trimestre de la compagnie, mais nous parions sur le fait que nous n'aurons pas d'autre annonce.

En effet, nos dernières informations font état que STMicroelectronics doit revoir " de fond en comble sa stratégie". On peut donc supposer que la démarche prenne du temps, au moins jusqu'à la fin de cette année. Il est probable que des mesures soient donc présentées aux salariés et au marché en décembre ou en tout début d'année. L'enjeu n'est pas moins pour ST que de rester un acteur majeur dans "l’Airbus de la microélectronique en Europe".

Lire notre tract_CFDT_contact-au-ministere_22_Oct_2015

octobre 25, 2015 |

CCE extraordinaire : pas d’annonce spécifique de la Direction

0

La direction est consciente que la situation est préoccupante pour les salariés en attente d'une décision sur l'avenir de la branche numérique, mais la position officielle consiste à patienter jusqu'à la présentation des résultats de Q3 de la compagnie, prévue le 29 octobre 2015.

En attentant, et à l’unanimité des élus du CCE, la déclaration suivante a été rendue en plénière :

Conformément aux dispositions des articles L.2323-80 et L.2323-81 du code du travail, le Comité Central d’Entreprise décide, à l’unanimité de ses membres, de procéder à la saisine du Conseil d’Administration de STMicroelectronics SA et de faire procéder à l’information des associés.

Le CCE reprend les conclusions du rapport :

  1. Il est nécessaire de passer des composants aux systèmes dans les deux marchés les plus porteurs des semi-conducteurs, l’IoT et l’ADAS automobile et de repenser l’accès au marché pour le numérique (accéder aux marchés de niches).
  1. La séparation entre EPS numérique français et SPA analogique italien devrait être abandonnée pour retrouver une coordination et des offres produits communes.
  1. Il est important de créer une nouvelle dynamique sur de nouveaux marchés, incarnée par une équipe de direction renouvelée.

A l’unanimité les membres du CCE demandent la position du Conseil d’Administration de STMicroelectronics SA sur le rapport et ses conclusions. A l’unanimité les membres du CCE demandent également la transmission du rapport au Conseil de Surveillance de STMicroelectronics NV et attendent sa position sur le rapport et ses conclusions.

octobre 6, 2015 |

STMicroelectronics : la position CFDT sur la situation

0

La CFDT est mobilisée. Nous voulons porter une vision « offensive » d'une politique industrielle commune dans le secteur d'activité du semi-conducteur. Nous agissons pour que l’Europe et les gouvernements nationaux impulsent une coopération entre les grands groupes européens. Nous revendiquons un repositionnement de STMicroelectronics sur les marchés, l’arrêt temporaire des dividendes afin de permettre un réinvestissement rapide et massif, un changement du mode de gouvernance et de pilotage de l’innovation. Il est temps pour ST de prendre un virage stratégique afin de rester un acteur majeur dans ce monde en mutation !

Lire notre tract_Presse_CFDT_Octobre-2015

Lire nos propositions : CFDT_RDV_Ministere_Propositions

lire notre communiqué de presse fédéral : STMicroelectronics, positionnement et mobilisation des ressources afin de rester un leader pour l'Europe

 

octobre 3, 2015 |

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics