Flash Infos

NAO: état des lieux

0

Pour la CFDT, les résultats financiers sont bons, mais la politique salariale reste trop faible ! Nous connaissons le budget global OATAM 2018. Il est de 2,3%. Pour les ingénieurs et cadres, il s'agit d'un budget d’augmentation individuelle de 2%, et cette dernière devra nécessairement être égale ou supérieure à 1,2%. Les petits Job grade sont les moins augmentés alors qu’ils n’ont même pas accès à une rémunération variable.

Des mesures d’ajustement de mises aux minima conventionnels qui, à l’issue d’un examen individuel de chaque situation, s’imposent, seront appliquées sur le salaire de base des salariés concernés. La Direction a également accepté la monétisation de 10 jours au lieu de 5.

L'entreprise prévoit une croissance deux fois supérieures à celle de nos concurrents, alors il est temps que notre salaire de base retrouve des couleurs. Lire nos tracts : tract_budget_NAO-2018 et Dossier remuneration cadres_CFDT-2017-2018.

juin 8, 2018 |

Communiqué du Trade Union Network : ST TUN 2018

0

Le saviez-vous ? STMicroelectronics Trade Union Network est l’association des syndicats présents chez STMicroelectronics à travers le monde (Asie, Europe, Moyen Orient, etc.). Cette structure est placée sous l’égide de l’organisation syndicale IndustriAll. En France, les syndicats CFE-CGC, CFDT, CGT et FO sont membres de IndustriAll - http://inter.cfdtst.com/blog/tag/industriall/.

La mission de ST TUN ? Défendre les droits fondamentaux des salariés sur tous les sites, être informés et pouvoir influencer la stratégie industrielle de la compagnie. L'enjeu est de développer la coopération internationale, les actions de solidarité, de créer des conditions de travail justes et équitables pour tous, partout dans le monde, afin de faire respecter les droits irréfragables des travailleurs sur chacun de nos sites.

A ce jour, notre revendication majeure vise à demander un accord mondial (GFA pour Global Framework agreement) et obtenir :
- Un socle de droits fondamentaux devant être respectés partout dans le monde
- Un comité groupe mondial pour informer et discuter de la stratégie de ST

Lire le communiqué TUN_Statement_2018.

Vous vous sentez concernés et solidaires de ces démarches d'émancipation, pensez à vous syndiquer ! 

 

mai 25, 2018 |

Négociations Annuelles Obligatoires 2018

0

Cette année, nous demandons que soit repensée la rémunération des salariés. Cette négociation doit être l’occasion de mettre fin à certaines situations inacceptables et de redonner du pouvoir d’achat à tous, par exemple c'est en terminer avec la méthode dite du ranking. La tâche n'est pas simple, les budgets  alloués et leurs répartitions au sein des services décident plus de votre note que votre travail réel. Nous ne voulons plus de « Solid Performer » sans augmentation. Nous voulons qu’il soit possible pour les opérateurs d’atteindre le coefficient 285 comme le permet la convention collective.

ST prévoit une croissance deux fois supérieure à celle de la concurrence. Il est temps que cela profite à l’ensemble des salariés. Lire nos revendications phares : Inter_CFDT_NAO_2018 et REVENDICATIONS CFDT NAO 2018. La première réunion, dédiée à la présentation du bilan 2017 a eu lieu le 23 mai 2018. Les suivantes sont programmées les 30 mai et 07 juin.

mai 24, 2018 |

Et maintenant : quel INTÉRESSEMENT pour 2018-2020 ?

0

La CFDT milite pour un changement radical dans la méthode utilisée jusqu’à présent dans le calcul de l’intéressement, qui ne reflète ni les résultats de la compagnie, ni l’investissement des salariés dans leur travail. La renégociation d’un nouvel accord triennal doit être l’occasion de redessiner un accord équitable pour les salariés et conforme aux pratiques de notre industrie.

Nous défendrons donc quatre points durant la négociation de l'accord pour les années 2018-2020 :

  1. Nous voulons un intéressement à la hauteur des résultats financiers de l’entreprise.
  2. Nous voulons un intéressement égalitaire.
  3. Nous voulons la fin de certains indicateurs.
  4. Nous voulons un abondement variable.

La CFDT souhaite que le nouvel accord permette de sortir de l’ornière d’un intéressement trop faible et de dispositifs qui visent à compenser ses manques. Nous le voulons basé sur des critères mesurables et atteignables. Lire notre tract_Inter CFDT_Mai 2018.

avril 29, 2018 |

Intéressement : la Direction entend et répond à l’attente

0

La négociation se termine. Nous avions eu raison de ne pas signer l'accord d'intéressement actuel. Les primes annoncées pour l'exercice 2017 sont plus basses d'environ 7% versus les montants perçus l'année précédente, et ceci malgré une année de croissance exceptionnelle pour l'entreprise ! Heureusement, la Direction reconnaît qu'il y a un problème et décide de réagir pour corriger le tir.

La nouvelle proposition correspond aux sommes suivantes :

La compensation prendra la forme d’un supplément d'intéressement :
• Pour tous les salariés et sans condition de résultats industriels
• Récompensant la contribution de chacun
• Une prime répartie forfaitairement et proportionnellement au salaire favorisant enfin une certaine forme de justice sociale ! 

Cette prime permet d’avoir un intéressement plus "égalitaire" entre les salariés (proposition CFDT). Elle permet encore d’obtenir un montant global proche des 2 000€ (soit environ 1 mois de salaire pour les faibles rémunérations, c'est-à-dire l'objectif que la CFDT s'est fixé). Les membres CFDT présents à la négo ont donné un avis favorable a cette prime supplémentaire. 

Commentaire CFDT : Pour nous, c'est bien la preuve que l'accord actuel est "mauvais". Nous souhaitons négocier un nouveau projet plus juste et qui permettra de ne pas avoir à proposer des compléments afin de tenir compte de la réalité des résultats et des efforts des salariés.

Lire le tract_intéressement_CFDT_Avril_2018.

avril 4, 2018 |

Intéressement 2018

0

La première réunion de négociation sur l'épargne salariale est prévue ce mercredi 4 avril 2018 à 14h00. Les montants de l'intéressement seront également communiqués aux signataires de l'accord le matin (CFE-CGC et UNSA). Les attentes des salariés sont fortes et les élus CFDT mettent la pression depuis de nombreux jours sur la Direction France. La CFDT n'était pas signataire de cet accord, estimant qu'il ne répond pas aux attentes de rémunération des salariés.  La formule de calcul est connue et malheureusement, nos simulations ne sont pas encore à la hauteur de nos attentes ! Même avec tous les critères au vert, les estimations des résultats générés ne sont pas suffisants pour une grande entreprise comme la nôtre. Nous ciblons au moins l'équivalent d'un mois de salaire. Nous avons demandé en local, puis en national une prime booster afin de récompenser les efforts faits à tous les niveaux. Nous insisterons encore mercredi pour négocier une prime de résultat satisfaisante.

avril 2, 2018 |

© Copyright 2018 CFDT STMicroelectronics